11/09/2017

L'essentiel sur la relaxation

Lorsqu’on entend parler de la relaxation, la première image qui vient à l’esprit c’est la petite sieste sur le canapé, le bronzage au bord de la piscine ou encore prendre un café sur la terrasse. Pourtant, la vraie relaxation est bien plus qu’une simple sieste ou moment de détente. C’est ce qu’on va voir dans cet article.

La relaxation, c’est quoi au juste ?

Techniquement, la relaxation va bien au-delà d’une simple détente du corps. Exécutée dans les règles de l’art, elle agit sur les zones inconscientes et subconscientes de notre cerveau, afin de nous permettre de nous libérer de toutes formes de tension. En effet, même lorsqu’on se repose, il reste dans notre corps une tension résiduelle appelée tonus musculaire du repos. Le but de la relaxation est alors de faire baisser au possible ce tonus pour obtenir des effets positifs et puissants que l’on ne peut pas avoir avec une simple sieste ou une détente au soleil.

Il s’agit donc d’une attitude passive sans la moindre tension inutile, mais pendant laquelle on reste concentré sur un stimulus spécifique. Cela peut être la respiration, le son, l’image mentale, l’objet ou autre. C’est ensuite le choix de stimulus qui est différent selon la technique de la relaxation. Les méthodes les plus connues sont : la sophrologie, le training autogène, la relaxation progressive, etc.

Histoire et origine de la relaxation

Inspiré de la pratique du Yoga et de l’hypnose, la relaxation tire son origine en Orient et en Occident. Son principe de base repose sur celui du Yoga selon lequel le mental et le physique sont étroitement liés, voire indissociables. Selon la pensée orientale en effet, toute émotion que nous ressentons a une répercussion sur notre tonus musculaire, et vice versa. La relaxation qui consiste en un travail de concentration sur le corps, la respiration et les sensations provoque à la fois une détente des muscles et un apaisement de l’esprit.

En occident, la première technique de relaxation, appelée « training autogène de Schultz » est inspiré des méthodes utilisées en hypnose vers la fin du XIXe siècle. Lancé pour la première fois en Allemagne au début du XXe siècle, le training autogène de Schultz consiste en une détente auto-provoquée du tonus musculaire. La pratique de cette technique d’autohypnose provoque un lâcher-prise aussi bien sur le plan mental que physique.

Une deuxième technique de relaxation est apparue dans les années 30 : « la relaxation progressive de Jacobson ». Si le but recherché reste le même, la technique quant à elle se veut plus éducative. La relaxation progressive de Jacobson consiste en effet à vous apprendre à identifier les différentes sensations de contraction et de relâchement. Une fois que vous avez acquis une bonne perception de votre corps, vous pouvez vous débarrasser des tensions résiduelles au repos comme en mouvement.

Les bienfaits de la relaxation

Notre corps a besoin de se détendre pour retrouver son équilibre. En effet, lorsque nous pratiquons la relaxation, nous libérons notre corps des tensions musculaires. Résultat, le sang circule mieux dans notre organisme, irriguant ainsi  nos organes qui retrouvent toute leur vitalité. Cela veut dire que les déchets sont évacués, le système nerveux se rééquilibre et le cœur bat calmement.

Au niveau de notre esprit, la relaxation apporte la paix. Il sera alors capable d’analyser les événements auxquels il fait face et traiter les informations qu’il reçoit.

Conclusion

La pratique de la relaxation dans les règles de l’art apporte de nombreux effets bénéfiques pour notre corps et notre esprit. Une fois que toutes les tensions inutiles sont relâchées, la qualité du sommeil sera améliorée tandis que le stress et la fatigue seront sensiblement réduits.

Sources :

http://www.ressources-actualisation.fr/articles/relaxatio...

http://www.letempsdesmamans.com/relaxation/origines-de-la...

 

17/06/2017

Rire c’est garder la santé

Rire c’est le propre de l’homme! disait Rabelais. On sait  que cela fait du bien de rire un bon coup. Mais en fait, les effets bénéfiques du rire vont jusqu’à ce qu'on dise que le rire c’est la santé. Ces bienfaits du rire sont reconnus depuis l’Antiquité et ils ont été confirmés par de nombreuses études.

rire et santé

Les bénéfices du rire pour le corps

A chaque fois que l’on rit, c’est tout un mécanisme qui se déclenche dans notre organisme. Le rire provoque en effet une contraction du diaphragme qui à son tour stimule tous les organes qui se trouvent à proximité, à savoir l’estomac, le foie, la rate et l’intestin. Le rire décontracte aussi les muscles du visage, du cou, de l’abdomen et même ceux du bras.

Au niveau du cerveau, le rire stimule la sécrétion de la dopamine. Il s’agit d’un neurotransmetteur qui joue un rôle important dans la sensation de plaisir. Donc, si le rire stimule le système nerveux, les réactions en chaîne qui suivent sont très relaxantes. L’euphorie qu’on éprouve fait baisser la tension. Selon certaines études, une minute de bonnes rigolades équivaudrait à une séance de relaxation de 45 minutes. Vous imaginez tout le bien que çà nous fait.

Les bienfaits du rire sur la santé

Le rire produit sur les muscles des effets aussi relaxants que la gymnastique douce ou la course à pied. Lorsque nous rions, il y a une onde musculaire qui se propage depuis notre visage jusqu’aux cuisses, en passant par les muscles abdominaux et thoraciques.

Le rire produit sur notre système respiratoire des effets proches des respirations du yoga. Chaque mouvement se compose d’une inspiration brève, puis d’une petite pause suivie par une expiration lente. La quantité de l’air ventilé ainsi peut atteindre facilement les deux litres.

Sur le plan hormonal, le rire fait monter le taux des endorphines dans le sang. Or, ces hormones sont connues pour leur action anti-douleur et régularisatrice de l’humeur. Mais ce n’est pas tout. Le rire produit aussi une hausse du taux de sérotonine dans le sang et lutte ainsi la dépression nerveuse.

Pratiquer le rire : Le yoga du rire

Le yoga du rire est un nouveau concept lancé par un médecin indien, le Dr Madan Kataria en  1995. Il a commencé à monter un club de rire dans un parc avec une poignée de participants. Le succès était au rendez-vous et le mouvement s’est vite propagé à travers le monde. Aujourd’hui, les clubs de rire se comptent par milliers à travers le monde. Le yoga du rire séduit par son efficacité et sa simplicité.

La technique est en effet très simple. Il s’agit de rire sans raison en pratiquant les techniques de respirations yogiques. La séance type commence par un rire simple exercé en groupe et qui va devenir par la suite un rire contagieux. La base du concept ? C’est le fait que ne corps ne sait pas faire la distinction entre un rire simulé et un rire spontané. Les bénéfices restent les mêmes.

Conclusion

Quand on rit, on se sent tout de suite détendu et heureux. Les muscles se détendent automatiquement et le stress est évacué. Çà fait donc tellement de bien pour notre psychique que pour notre corps. Riez alors, et exercez-vous à rire. Allez voir des pièces comiques, regardez des sketches, des vidéos d’humour !

01/05/2017

Les techniques de méditation dynamique

Vous pouvez méditer en faisant n’importe quoi, cela dépend de votre caractère et de votre constitution, et de ce qui vous inspire ou vous le rend le plus à l’aise. SI vous êtes de genre plutôt à bouger sans cesse, jugez votre énergie dans la méditation dynamique avant de dépasser à une méditation assise.

Le Yoga

Si  le yoga n’est cependant pas une mode passagère. Il a été pratiqué pendant des milliers d’années et restera certainement en pratique, ce qui amène beaucoup du succès  grâce aux bénéfices qu’il procure. 

Mais qu’est-ce que le yoga ?

C’est un programme complet d’entretien de l’esprit et du corps, composé des exercices physiques,

D’exercices de respiration, et de relaxation. Ce n’est pas une activité statique bien qu’elle comprenne des postures qui sont tenus pendant plusieurs minutes. Ces postures appelés les « asanas ». La plus connue est la série de la salutation du soleil par laquelle en commence généralement les séances de yoga. Pour pratiquer le yoga correctement en respectant l’esprit méditatif, nous vous conseillons de trouver un cours de yoga dispensé par un professeur de qualité. Lorsque vous l’aurez trouvé, vous pouvez développer une expérience magnifique et découvrir une nouvelle manière de méditer, qui ouvrira peut-être une nouvelle relation esprit/corps dont vous ne soupçonniez même pas l’existence. Vous gagnerez en souplesse, en force, en énergie et peut être atteindrez-vous l’illumination.

Le chi-gong, vivre mieux et prospère,

Originaire de chine, le chi gong repose sur certains principes du taôisme. Il inclut la méditation assise et débout. Et durant l’exercice, du travail sur l’énergie et de la purification du corps, du massage et un travail sur la respiration et autre mouvements pour corriger un déséquilibre ou une maladie. Il y a même une branche du chi-gong qui est spécifique aux maladies qui s’appelle le chi-gong médical. Le chi-gong (ou qi-gong) est un travail sur le chi ou le  qi (l’énergie), à travers les méridiens qui traversent, et circulent dans le corps, et sur le champ énergétique qui nous entoure. L’exercice du chi a pour objectif de purifier le corps, et de trouver les méridiens afin de débloquer la circulation d’énergie, ce qui a pour conséquence de soigner l’ensemble du corps et d’avoir un état de bien être quotidien. Les exercices sont simples, et accessibles à tous, particulièrement les personnes âgées, les malades ou blessées.

Le Tai-chi, Le pouvoir revigorant des gestes lents

Le tai-chi est un  ancien art martial Chinois, qui est aujourd’hui pratiqué dans le monde entier. Il peut être pratiqué à l’intérieur comme à l’extérieur. C’est une méthode pour la relaxation, et la remise en forme. Il se caractérise par des mouvements lents et continus, dont l’objectif est de libérer le passage de l’énergie vitale appelé chi, à travers les méridiens du corps. Chercher à trouver un bon professeur capable d’enseigner les aspects méditatifs de cette discipline également.

En fait, l’avantage des méditations dynamiques est de faire tomber les barrières de l’esprit en secouant et en épuisant le corps. Une fois que les barrières physiques ont disparues, les barrières mentales tombes également, et l’esprit est libre. C’est ce principe que nous retrouvons dans certaines danses, comme la danse introspective et les danses extatiques.

Le tournoiement

Le tournoiement est souvent associé aux Soufies et aux derviches. Le tournoiement est une manière d‘évoquer toute l’énergie négative du corps et de le fatiguer, afin qu’il n’intervient pas dans la découverte spirituelle. Au fur et à mesure que vous le pratiquez, vous devez pouvoir tourner pendant vingt minutes environ. Vous découvrez que la méditation dynamique ne semble pas tout à fait toujours à la méditation. Mais si elle est pratiquée en plein conscience, c’est vraiment une méthode de méditation.  Il permet également de calmer, de renforcer, de maîtriser, et d’apaiser le corps et facilite la méditation assise.  Le tournoiement peut être à pratiqué à la maison, mais il ne convient pas à tout le monde, particulièrement si vous avez une maladie qui provoque le vertige, si vous souffrez d’un bourdonnement dans les oreilles, ou si vous prenez des médicaments dont les effets indésirables peut provoquer des étourdissements abusifs.

Chacun trouvera expérimentera ces diverses techniques, et trouvera la forme de méditation qui convient le mieux à son caractère et à ses capacités physiques. Mais les résultats sont presque similaires, à savoir une meilleure santé physique, une sensation de bien être au quotidien, et un développement spirituel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

27/03/2017

Comment choisir un centre de remise en forme ?

La culture  du bien être et de la remise en forme se développe et nous  prenons plus conscience de la nécessité d’entretenir notre corps par le sport et des activités physiques. En réponse à ce besoin, des centres de remise en forme, des clubs de fitness des spa sont crées, notamment en franchise .Face à cette abondance le choix s’avère parfois difficile pour certains. Pour vous aider dans à choisir votre centre de remise en forme, voici une démarche en trois étapes :

Identifiez vos besoins de remise en forme

  1. Demander conseil à votre médecin sur l’activité qui vous convient le mieux. Si les vertus du sport sont connues, Il convient de savoir quel sport vous serait le plus bénéfique.
  2. Identifiez vos besoins et vos activités sportives préférées. Cela vous permettra de déterminer le type de centre de conditionnement physique que vous trouverez.
    Par exemple, si vous aimez la natation il vaut mieux vous inscrire dans une piscine que dans un centre de fitness.

Les critères de tri pour le choix d’un centre de remise en forme :

Il s’agit de savoir s’il s’agit d’un centre agréable, ou vous viendrez avec joie, ou vous pouvez rencontrer des gens de votre âge,  et votre niveau de condition physique. Éventuellement, si vous préférez un centre mixte et pour les seules femmes seulement. Faites le tour des centres sportifs de votre ville et dressez une liste comparative de ce qui suit :

Les indispensables

  1. la qualification des coachs: Renseignez vous sur la présence des coachs, leurs diplômes, et leur disponibilité. Privilégier le conseil, la compétence et  l’encadrement.
  2. la qualité des locaux (propreté, aération) ; la quantité et la qualité des équipements cardio training et musculation ; ainsi que la qualité de l’eau de la piscine (chlore).
  3. La fréquentation et l’ambiance (surpeuplée ou conviviale). Quelles sont les heures d’affluence ? et l’effectif maximum, particulièrement pour les cours dispensés en groupe (danse, aérobic, step…etc.)
  4. Le cout total (les séances coaching personnel sont souvent payantes) par rapport à votre budget.
  5. Les éventuelles facilités de paiement, promotions, voir les conventions avec des organismes.

 

 Les plus :

  • Y a-t-il une diététicienne pour un suivi sur le long terme (l’approche doit être holistique).
  • Les prestations détente : massage,  piscine, balnéothérapie, hammam, douche à jet ...
  • La proximité de votre domicile.

Informez-vous et testez la qualité et les services :

Avant d’opter pour un abonnement dans un centre de remise en forme - ce qui constitue un investissement pour  vous, dans la mesure où la formule standard est celle à l’année- il est judicieux de tester les activités, et les différentes prestations proposées. Certains centres proposent des pass journaliers (souvent chers), voir une journée gratuite si vous êtes parrainé par un adhérent. Informez-vous.

N’hésitez pas à interroger les anciens adhérents ou consulter les forums et média sociaux en ligne sur le centre qui vous intéresse; vous en apprendrez énormément sur ce centre.

Une fois l’information en main, il est facile de décider. Il est temps de prendre soins de votre corps de votre mental au centre de remise en forme de votre choix.