Le traitement naturel efficace pour la bronchite

La bronchite est une maladie assez fréquente surtout pendant la saison froide, entre l’automne et l’hiver. Elle vous ‘rend visite’ au moins une fois au cours de votre vie. Elle s’attaque à tous les individus, et plus particulièrement les fumeurs.

Mieux la connaître vous aidera à la prévenir ou à mieux la traiter, notamment avec des remèdes naturels.       

1.       Qu’est-ce que la bronchite ?

C’est une inflammation qui touche les voies aériennes situées entre la trachée et les poumons. Infectée, la paroi des bronches commence à produire de grandes quantités de mucus ce qui déclenche une toux persistante.

La bronchite aiguë est d’origine virale. Très contagieuse, elle provoque des épidémies en se transmettant directement (toux, salive, postillons…) ou indirectement (contact d’objets déjà contaminés).

La bronchite chronique (BPCO) se déclare au moins 3 mois par an et peut devenir invalidante. Elle touche essentiellement les fumeurs, les individus de plus de 50 ans évoluant dans un environnement poussiéreux, peu hygiénique et sujet aux intempéries.

1.1.  Bronchite, le traitement naturel

Généralement, la bronchite se reconnaît à l’essoufflement, et à une respiration difficile et bruyante. La toux est persistante, profonde, sèche au début et grasse au bout de quelques jours (la toux du fumeur), accompagnée de flegme (jaune ou verdâtre) et de mucus. Le patient se plaint aussi de : douleur et serrage au niveau de la poitrine, voix enrouée, fièvre (38,5 °C) accompagnée de frissons, sinus bloqués, nez étouffant ou fin, maux de tête, fatigue et perte d’appétit.

Autres symptômes plus graves : toux sévère pendant plus de 3 semaines, forte fièvre durant plus de 3 jours, crachats ou expectorations avec du sang, confusion, somnolence, troubles cardiaques et baisse de l’immunité.

 Rappelons enfin que la bronchite aiguë peut elle-même être le symptôme d’une autre maladie, comme l’asthme.

1.2.   Causes possibles de la bronchite?

Généralement, la bronchite est causée par une infection due à l’existence de gaz corrosifs, fumées ou agents infectieux qui vont irriter la muqueuse bronchique. Les sécrétions augmentent alors et encombrent les bronches. Et c’est la toux qui va les évacuer.

Mais un facteur irritant (fumée du tabac, allergène, pollution atmosphérique…) peut également être à l’origine d’une bronchite ou contribuer à l’aggraver.

Une bronchite aiguë est causée par une infection contagieuse, parfois bactérienne (comme les germes de la coqueluche ou de la rougeole), mais souvent virale (virus responsables de la grippe ou du rhume).

Quant à la bronchite chronique, elle est due parfois à des polluants (mines de charbon, soudage, manutention de céréales, amiante, fumée de cuisson des aliments…). Mais c’est le tabagisme qui en est la cause première. En effet, les patients sont généralement des fumeurs âgés de plus de 45 ans, dont les poumons et les bronches ont été très fragilisés par le tabac.

1.3.   La bronchite : est-ce une maladie grave ?

Une bronchite n’est pas une maladie grave. Les symptômes disparaissent au bout de 3 semaines. Néanmoins, chez un patient à la santé fragile (personne âgée, enfant…), la forme aiguë peut provoquer une pneumonie. De même, une bronchite chronique peut générer une insuffisance cardiaque ou une dilatation des bronchioles et des alvéoles.

2.       Les remèdes naturels de la bronchite

En cas de bronchite, le repos et l’hydratation (afin de faciliter l’expectoration du mucus) sont conseillés. Installez un humidificateur à air humide et pratiquez l’oxygénothérapie (bronchite chronique) et pratiquez une activité physique régulière. Et surtout arrêtez de fumer, pour éviter les risques d’un éventuel cancer des poumons.

2.1.   La bronchite, traitement naturel

L’efficacité de l’extrait végétal liquide du géranium du Cap est un remède naturel qui a été prouvée, notamment pour la bronchite aiguë. Adulte : 30 gouttes 3 fois / jour.

Combinés, le thym et la racine de primevère officinale réduisent les symptômes de la bronchite en durée et en intensité. Usage : infusion ou extrait.

2.2.   Remède naturel pour traiter les infections respiratoires

L’andrographis est bénéfique pour prévenir et traiter le problème des infections respiratoires. Usage : 400 mg d’extrait normalisé 3 fois / jour.

Vous pouvez aussi utiliser les feuilles ou l’huile essentielle de l’eucalyptus, un remède naturel dont l’efficacité a été prouvée depuis longtemps. Mais si le patient souffre d’asthme, soyez prudent.

Autre plante efficace pour traiter les inflammations des voies respiratoire, la réglisse. Elle a la vertu d’adoucir les muqueuses et de renforcer l’immunité de l’organisme.

Et enfin, pour réduire la viscosité du mucus et faciliter l’opération d’expectoration, sans trop irriter les voies respiratoires, voici une combinaison d’huiles essentielles de plantes médicinales : thym, eucalyptus et racine d'onagre ou alors thym, lierre grimpant et réglisse.

2.1.   La bronchite, traitement naturel pour renforcer les défenses de l’organisme

Pour renforcer l’immunité de votre corps et l’aider à prévenir la maladie, à guérir plus vite          , utilisez le ginseng dont l’efficacité a été prouvée dans les cas des infections respiratoires. Utilisez-les racines séchées en décoction.

L’huile de pépins de cassis pourrait avoir un effet stimulant sur l’immunité de l’organisme, notamment chez les personnes âgées.

3.       Quand consulter le médecin ?

Une bronchite peut disparaître      au bout de 3 semaines. Mais si elle persiste, qu’elle a tendance à se reproduire, en dépit d’un traitement naturel ou médicamenteux, ou qu’elle s’accompagne de signes alarmants, n’hésitez pas à consulter un médecin.

Les commentaires sont fermés.