Trois remèdes de grand-mère contre la grippe

La grippe figure parmi les maladies qui sévissent le plus en saison hivernale. Et c’est surtout celle que les individus à la santé fragile (enfants et personnes âgées) craignent le plus, parce qu’elle agresse l’organisme de manière parfois pénible et traumatisante.

Essayons de mieux la connaitre pour mieux la traiter, et découvrons les remèdes de grand-mère pour la soigner.

 

 

1. Qu’est-ce que la grippe ?

La grippe est une infection respiratoire, dite également influenza, en référence aux virus influenzae qui en sont à l’origine.

On distingue 3 virus responsables de la maladie de la grippe : A, B, les plus fréquents et C. La grippe de type A est la plus grave des trois. En fait, les scientifiques ont du mal à combattre le virus H1N1qui en est à l’origine parce qu’il se renouvelle chaque année.

Les victimes de la grippe A sont très nombreuses et les pandémies meurtrières se comptent entre 3 et 4 par siècle. En 1918, par exemple, la grippe a sévi en Espagne, laissant derrière elle plus de 20 millions de morts. Et en 1968, elle a fait des ravages à Hong Kong.

Les grippes de type B et C sont moins graves, parce que la mutation de leurs virus n’est pas aussi importante que celle du H1N1.

La grippe dure généralement entre 3 et 7 jours.

1.1.          Les symptômes de la grippe

La grippe est une maladie contagieuse qui se transmet souvent par le contact direct (poignée de main, bise…). Mais les symptômes varient selon que le patient est un adulte ou un enfant.

Avant l’âge d’un an, l’enfant peut attraper une grippe très grave, comme il peut ne présenter aucun symptôme révélateur de cette maladie. Et jusqu’à l’âge de 5 ans, il peut manifester une somnolence, une fièvre ou / et des troubles digestifs.

Chez un adulte, la grippe se reconnait à plusieurs symptômes : toux sèche, éternuements, frissons, maux de tête, mal de gorge, difficultés à avaler, écoulement nasal ou obstruction des voies nasales, forte fièvre, courbatures, accélération du rythme cardiaque, difficulté à supporter la lumière, somnolence, grande fatigue et perte d’appétit.

Ces symptômes persistent entre 1 à 2 semaines. Et la fièvre baisse au bout de 2 à 4 jours.

1.2.          Les causes de la grippe

La grippe est provoquée par les virus influenzae, tels le H1N1 responsable de la grippe de type A, et le H5N1 de la grippe aviaire.

Ces virus sont plus actifs en saison hivernale parce qu’ils se développent mieux en milieux froids et humides ; ils craignent la chaleur et la sécheresse.

1.3.          La grippe, est-ce une maladie grave ?

Généralement, la grippe n’est pas une maladie grave. Mais quand elle s’attaque à des personnes vulnérables, dont le système immunitaire est déjà affaibli, elle risque de provoquer des complications pouvant entrainer la mort du patient.

Ces personnes à risque sont les enfants en bas âge (en crèches ou en maternelles) et les personnes qui les accompagnent. Ainsi que les personnes âgées (en maisons de repos ou de retraite et en centres d’accueil) chez qui on trouve le taux de décès le plus fort : de 80 % à 90 % ! À ces profils, s’ajoutent les femmes enceintes, les personnes obèses, ceux qui travaillent dans le secteur de la santé (promiscuité avec des individus à risque) et ceux souffrant d’une maladie chronique (VIH-SIDA, cœur, poumons, foie, reins, anémie aggravée, diabète…).

Quelques facteurs à risque : affaiblissement du système immunitaire de l’organisme, la fréquentation en cas d’épidémie de lieux publics (transports en commun, marchés, toilettes publiques…), promiscuité avec une personne déjà atteinte.

2. Remède de grand-mère contre la grippe

Le traitement de la grippe peut être un médicament antiviral ou antipyrétique ou un traitement nature, comme les remèdes de grand-mère qui suivent.

   2.1. Infusion 

Comme remède de grand-mère contre la grippe, l’infusion est un remède naturel doux,  très conseillée (avec du miel et éventuellement un jus de citron), qu’elle soit à base de : thym, romarin, cannelle, curcuma, fleurs de reine-des-prés, sureau noir (pour décongestionner le nez) ou échinacée.

Le gingembre est très utilisé en médecine traditionnelle chinoise, comme prévention. En effet, il aide à protéger le système respiratoire d’une éventuelle infection, en cas de grippe ou de rhume. Son efficacité est confirmée surtout s’il est administré dès les premiers symptômes. 

2.2. Massage 

Un massage sur le thorax avec des huiles essentielles est très bénéfique comme remède de grand-mère contre la grippe, notamment pour soulager les voies respiratoires. Mélangez 2 gouttes de chacune de ces huiles essentielles : eucalyptus, ravintsara et niaouli. Ensuite, diluez le tout dans une huile végétale. Pensez à l’arnica pour les douleurs musculaires.

   2.3. Extrait de pépins de pamplemousse

C’est un antibiotique naturel aux vertus anti-infectieuses, anti-inflammatoires et antivirales : 15 gouttes dans un verre d’eau / jus de fruit, 2 à 3 fois/jour

3. Quand consulter le médecin ?

La grippe est une maladie contagieuse qui peut être banale ou très grave. Si les symptômes constatés sont très épuisants et surtout s’ils persistent, n’hésitez pas à consulter votre médecin. Pour vous prescrire le traitement approprié.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés entre 16 h - 18 h (Europe/Paris).

Optionnel