25/09/2017

L’essentiel sur l’EFT (la technique de libération émotionelle)

L’EFT ou Emotional Freedom Technique sous sa forme longue peut être traduit littéralement en français comme une technique de liberté émotionnelle.

Qu’est-ce que l’EFT ?

L’EFT est une technique utilisée en psychothérapie et en coaching du développement personnel pour gérer les énergies négatives (tristesse, peur, stress, angoisse, chagrin, douleur et souffrance d’origine émotionnelle) afin de rétablir la santé émotionnelle. En d’autres termes, il s’agit d’une thérapie basée sur la stimulation des méridiens d’acupuncture. Elle se pratique en tapotant ou en massant doucement certains points d’acupuncture afin de libérer les émotions du passé et rétablir l’équilibre du système énergétique du corps.

D’où vient l’EFT ?

Le père officiel de l’EFT est un ingénieur de formation et coach en développement personnel répondant au nom de Gary Craig. Mais, l’origine de cette technique remonte aussi loin qu’aux débuts de l’humanité sachant que les hommes ont toujours utilisé les mains pour se réconforter. D’ailleurs, cette tendance naturelle qu’on a à toucher certains points de notre corps pour soulager et guérir fait partie de la bonne vieille médecine chinoise. C’est d’ailleurs elle qui a donné naissance à l’acupuncture.

Au début des années 60, Dr Goodheart, chiropraticien, s’est demandé s’il est possible de se passer des aiguilles en acupuncture en  appliquant seulement une pression sur les différents points méridiens. Il a fait un essai et cela a vraiment marché. En 1970, c’est au tour d’un psychiatre nommé John Diamond d’utiliser les travaux du Dr Goodheart pour développer ce qui est connu aujourd’hui comme l’origine des thérapies basées sur les méridiens (MBT). Dix ans plus tard, Dr Roger Callahan, psychologue, a perfectionné cette technique en combinant le tapotage avec la concentration du patient sur ses problèmes émotionnels. Il s’est rendu compte que si le patient se concentre sur sa peur pendant le tapotage de ses points méridiens, cette peur peut se dissiper définitivement.

Dans les années 9, c’est finalement Gary Craig qui a apporté la réponse la plus simple, mais non moins la plus complète en créant la méthode EFT. Cette dernière doit son succès à sa simplicité, sa rapidité et surtout son efficacité. Depuis, elle est utilisée par de nombreux thérapeutes et coach en développement personnel à travers le monde.

Quels bénéfices attendre de l’EFT ?

  • Puisqu’elle n’implique aucune manipulation osthéophatique, l’EFT s’avère sans danger. Il n’y a donc pas de risque d’effets secondaires négatifs.
  • Elle peut être pratiquée sur un enfant ou une personne âgée.
  • C’est une méthode simple, rapide et efficace.
  • Elle fonctionne aussi bien pour les cas récents que pour les problèmes datant de plusieurs années.
  • Elle nécessite l’utilisation d’aucun outil.
  • Elle peut être pratiquée par le patient sur lui-même.

Dans quel cas peut-on appliquer l’EFT ?

La méthode EFT se montre généralement efficace pour le traitement des problèmes suivants :

  • Les phobies de toute sorte
  • Les addictions
  • Les traumatismes liés aux souvenirs tragiques
  • Les sentiments d’anxiété, découragement, regrets, colère, frustration, résignation, etc.
  • Les malaises
  • Certaines douleurs physiques.

Conclusion

La méthode EFT focalise son attention sur les énergies négatives, apportant une sensation de bien-être dès la suppression de ces dernières. Son efficacité et sa simplicité en font une des techniques les plus populaires auprès des psychothérapeutes et coachs en développement personnel.

 

 

 

 

 

Écrit par Socratus | Lien permanent |  Imprimer

11/09/2017

L'essentiel sur la relaxation

Lorsqu’on entend parler de la relaxation, la première image qui vient à l’esprit c’est la petite sieste sur le canapé, le bronzage au bord de la piscine ou encore prendre un café sur la terrasse. Pourtant, la vraie relaxation est bien plus qu’une simple sieste ou moment de détente. C’est ce qu’on va voir dans cet article.

La relaxation, c’est quoi au juste ?

Techniquement, la relaxation va bien au-delà d’une simple détente du corps. Exécutée dans les règles de l’art, elle agit sur les zones inconscientes et subconscientes de notre cerveau, afin de nous permettre de nous libérer de toutes formes de tension. En effet, même lorsqu’on se repose, il reste dans notre corps une tension résiduelle appelée tonus musculaire du repos. Le but de la relaxation est alors de faire baisser au possible ce tonus pour obtenir des effets positifs et puissants que l’on ne peut pas avoir avec une simple sieste ou une détente au soleil.

Il s’agit donc d’une attitude passive sans la moindre tension inutile, mais pendant laquelle on reste concentré sur un stimulus spécifique. Cela peut être la respiration, le son, l’image mentale, l’objet ou autre. C’est ensuite le choix de stimulus qui est différent selon la technique de la relaxation. Les méthodes les plus connues sont : la sophrologie, le training autogène, la relaxation progressive, etc.

Histoire et origine de la relaxation

Inspiré de la pratique du Yoga et de l’hypnose, la relaxation tire son origine en Orient et en Occident. Son principe de base repose sur celui du Yoga selon lequel le mental et le physique sont étroitement liés, voire indissociables. Selon la pensée orientale en effet, toute émotion que nous ressentons a une répercussion sur notre tonus musculaire, et vice versa. La relaxation qui consiste en un travail de concentration sur le corps, la respiration et les sensations provoque à la fois une détente des muscles et un apaisement de l’esprit.

En occident, la première technique de relaxation, appelée « training autogène de Schultz » est inspiré des méthodes utilisées en hypnose vers la fin du XIXe siècle. Lancé pour la première fois en Allemagne au début du XXe siècle, le training autogène de Schultz consiste en une détente auto-provoquée du tonus musculaire. La pratique de cette technique d’autohypnose provoque un lâcher-prise aussi bien sur le plan mental que physique.

Une deuxième technique de relaxation est apparue dans les années 30 : « la relaxation progressive de Jacobson ». Si le but recherché reste le même, la technique quant à elle se veut plus éducative. La relaxation progressive de Jacobson consiste en effet à vous apprendre à identifier les différentes sensations de contraction et de relâchement. Une fois que vous avez acquis une bonne perception de votre corps, vous pouvez vous débarrasser des tensions résiduelles au repos comme en mouvement.

Les bienfaits de la relaxation

Notre corps a besoin de se détendre pour retrouver son équilibre. En effet, lorsque nous pratiquons la relaxation, nous libérons notre corps des tensions musculaires. Résultat, le sang circule mieux dans notre organisme, irriguant ainsi  nos organes qui retrouvent toute leur vitalité. Cela veut dire que les déchets sont évacués, le système nerveux se rééquilibre et le cœur bat calmement.

Au niveau de notre esprit, la relaxation apporte la paix. Il sera alors capable d’analyser les événements auxquels il fait face et traiter les informations qu’il reçoit.

Conclusion

La pratique de la relaxation dans les règles de l’art apporte de nombreux effets bénéfiques pour notre corps et notre esprit. Une fois que toutes les tensions inutiles sont relâchées, la qualité du sommeil sera améliorée tandis que le stress et la fatigue seront sensiblement réduits.

Sources :

http://www.ressources-actualisation.fr/articles/relaxatio...

http://www.letempsdesmamans.com/relaxation/origines-de-la...