20/02/2018

Comment choisir et acheter une table de massage ?

Pour vous aider dans le choix de votre table de massage d’occasion ou neuve. Voici les informations de base sur les différents types de tables massage et les principaux critères à considérer lors de l’achat de votre table de massage.

Lire la suite

Écrit par Socratus dans Massage | Lien permanent |  Imprimer

13/02/2018

Les techniques de méditation dynamique

Vous pouvez méditer en faisant n’importe quoi, cela dépend de votre caractère et de votre constitution, et de ce qui vous inspire ou vous le rend le plus à l’aise. SI vous êtes de genre plutôt à bouger sans cesse, jugez votre énergie dans la méditation dynamique avant de dépasser à une méditation assise.

Lire la suite

26/01/2018

L'importance d'un bon sommeil pour une bonne santé!

« Qui veut aller loin ménage sa monture » dit le proverbe. Et avec toutes les sollicitations de notre mentale et de notre physique par toutes les taches quotidiennes,  il est nécessaire de savoir faire un break et se ressourcer. Le sommeil est l’un des moyens naturels pour l’homme de récupérer sa force et son énergie ; Mais, à quoi nous sert-il vraiment de dormir?

sommeil_bébé.jpg

Lire la suite

12/01/2018

Un remède efficace pour le mal de dos, il y en a plus qu'un

 

Le mal de dos –ce phénomène du siècle- peut être déclenché par  divers facteurs comme l’hernie discale, l’arthrose, le sciatique, le surpoids, les mauvaises postures, ou le stress. Ce trouble musculo-squelettique, également appelé dorsalgie, peut toucher 40 à 70% de la population mondiale. La douleur peut être plus ou moins aiguë selon sa zone de localisation. Très souvent, le mal de dos est très sévère s’il se situe sur le côté droit ou gauche ou sur le bas du dos. Heureusement, il est tout à fait possible de traiter le mal de dos. Il existe des méthodes naturelles très efficaces pour soulager et prévenir les maux de dos.

 

Lire la suite

09/01/2018

Quel traitement naturel pour le rhume

Quel traitement pour le rhume, naturel et efficace, quand on le voit venir et pointer le bout de son nez pour s'inviter pour une durée de deux à huit jours sur nos couches : Il y a des signes/symptômes du rhume qui ne trompent pas, surtout quand ils nous viennent en période d'intersaison ou en hiver: écoulement nasal clair, maux de tête, maux de gorge et éternuements,  à ne plus finir, et fièvre légère.

 Les femmes enceintes, les enfants en bas âge et les personnes âges lui sont particulièrement sensibles. Bien que souvent, il soit viral, il peut également être la manifestation d'une allergie pour ceux qui ont un terrain propice. Plutôt que de sortir immédiatement le bataillon paracétamol, aspirine, antibiotiques – dans l’efficacité n’a pas été cliniquement prouvée- pourquoi ne pas opérer tout en douceur pour épargner notre organisme les effets secondaires d'un traitement chimique. Voici donc quelques remèdes et conduites à tenir efficaces et rapides pour traiter naturellement ce vilain mal qui resurgit plusieurs fois par an.

Lire la suite

24/10/2017

L'hypnose, un véritable outil thérapeutique pouvant soulager bien des maux

Entre le sommeil et l’éveil, l’hypnose offre la possibilité d’accéder à son inconscient et de le modéliser, ou devrait on dire de l’enrichir. Cela devient possible de diverses manières : fixer un objet, évoquer un souvenir agréable ou tout simplement parler. En tout cas, l’hypnose peut apporter une énorme aide pour les soignants, et cela même pour des opérations. En outre, elle peut également être utile dans certains troubles chroniques ainsi que dans la relation avec le patient. Découvrons d’avantage à ce propos.

 

Qu'est ce qu’est l'hypnose ?

Entre vigilance restreinte et généralisée, il y a différents degrés possibles. Ainsi, on pourrait définir l’hypnose comme qu’un état de conscience modifié qui est utilisée dans le milieu thérapeutique. Il s’agit d’une véritable expérience de modification perceptive agissant directement sur les représentations de la personne.

 

Histoire et caractéristiques de l'hypnose

L’hypnose est officiellement enseignée à la faculté de médecine depuis 2001. La pratique est désormais reconnue comme une véritable technique médicale par l’Ordre des médecins depuis 2005. Ses champs d'application demeurent extrêmement variés et larges. Désormais, elle s'est imposée dans une multitude de domaines comme la psychiatrie, la médecine interne, l'obstétrique ou encore les soins palliatifs. En tout cas, la pratique de l’hypnose est de plus en plus présente chez les professionnels de santé (autant dans les hôpitaux que dans les cabinets privés).

 

Les avantages de l'hypnose

L’hypnose est souvent plus vue comme un art, un divertissement plutôt qu’une réelle pratique médicale. Or, elle est véritablement capable de guérir des troubles ou des comportements nocifs comme la douleur, les addictions ou encore les difficultés alimentaires.

Prenons un exemple concret : Une personne désire arrêter de fumer. Son passage par la vigilance généralisée lui offrira la possibilité d’un côté de mesurer et d’optimiser le degré de sa détermination, et d’un autre côté d’utiliser des forces et des intérêts nouveaux qui rendront dérisoire le fait de fumer une cigarette et d’y prendre du plaisir. L’hypnose guérit tout simplement en modifiant le contexte d’une habitude. Pour imager tout cela, c’est comme si elle détruisait le ressort de cette habitude.

Voici les quatre principaux avantages de la pratique de l’hypnose :

  • Restreindre la douleur ;
  • Demeurer moins angoissé ;
  • Optimiser la sexualité ;
  • Et enfin, elle offre la possibilité de soigner les problèmes de peau.

Pratiquer l'hypnose

l’hypnose médicale est un véritable outil thérapeutique. Vous pouvez utiliser cette pratique pour :

  • arrêter de fumer,
  • restreindre la douleur ou encore
  • éviter une anesthésie générale.

En outre, il faut savoir que l’état hypnotique est un état entièrement naturel dans lequel nous entrons plusieurs fois par jour de manière spontanée. En effet, on expérimente l’hypnose sans forcément le savoir. Par exemple quand nous rentrons chez nous sans réfléchir à la route à prendre, il est possible que nous soyons nous-mêmes en état d'hypnose. Ainsi, nous pouvons apprendre nous-mêmes l’hypnose facilement.

 

Quant au déroulement d’une séance, le praticien met son patient dans un état de relaxation profond avant d’effectuer des messages liés et en rapport à son besoin (diminuer le stress, se libérer des addictions ou encore des problèmes psychologiques). C’est dans cette phase que l’esprit inconscient offre au patient de nouvelles possibilités qui lui donneront la possibilité de changer.

17/10/2017

L'analyse bioénergétique, pratique de psychothérapie reposant sur l'unité corps esprit

L’analyse bioénergétique est une méthode de psychothérapie basée sur l’unité corps esprit de la personne. Cette science considère l'individu dans sa globalité, et sur tous les points suivants : corporel, émotionnel, psychologique, relationnel mais aussi symbolique. Cette pratique mêle un travail sur le corps et ses tensions musculaires à un travail global d’élaboration psychique. Engendrant l’émergence de l’inconscient. L’analyse bioénergétique aborde la dimension transférentielle et contre transférentielle.

 

Les bénéfices de l'analyse bioénergétique ?

L'analyse bioénergétique permet d’aider la personne à prendre contact avec les diverses sensations, les mouvements et gestes involontaires de son corps. Cette méthode emmène le patient à prendre conscience de la manière dont il stoppe le courant fluide de l’énergie dans son propre corps : Cela peut souvent être du à la restriction de la respiration ou à la rétention des mouvements. Ainsi, la bioénergie permet de proposer à la personne une stratégie d'aide par rapport à ses conflits.

 

Lorsque le processus avec cette méthode a débuté, cela fait la plupart du temps surgir des résistances, qui serviront de véritables outils pour mieux avancer. L’objectif de la bioénergie est de vivement encourager l'expression émotionnelle spontanée ainsi que l'apparition de conditionnements inconscients.

 

Histoire et caractéristiques de L'analyse bioénergétique

C’est en 1950 qu’Alexander Lowen a conçu la théorie bioénergétique. D’ailleurs, la dimension analytique de son travail s’inspire directement de l’œuvre du célèbre psychanalyste Sigmund Freud.

Alexander Lowen a proposé il y a plus de cinquante ans des outils de travail émotionnels qui avaient un double objectif : la décharge émotionnelle ainsi que l’enracinement. Il s’agit d’outils fiables et précieux, surtout les exercices de « stress », pour les expériences dites cathartiques thérapeutiques.

De nos jours, l’analyse bioénergétique évolue toujours et s’optimise grâce à diverses notions : relation d’attachement, régulation émotionnelle, mémoire corporelle ou encore l’élaboration des traumatismes.

 

Les avantages de L'analyse bioénergétique

La pratique de l’analyse bioénergétique offre une multitude d’avantages. En voici les principaux :

  • Cette méthode s’appuie fortement et insiste sur tous les points qui sont essentiels à une bonne santé physique et mentale : la respiration, le mouvement, la sensation et l'expression de soi ainsi que l'épanouissement de la sexualité.
  • Cette analyse donne la possibilité à son pratiquant de retrouver ou de trouver l'état de grâce, de liberté et de beauté qui sommeille en lui.
  • La pratique de l’analyse bioénergétique permet à la personne d’ouvrir véritablement son cœur à la vie et à l'amour, et de laisser se briser les défenses mises en place dans les grandes profondeurs du corps.
  • Cette analyse permet de traverser les émotions et d’effectuer un travail corporel complet sur les défenses, reliées au vécu conscient et inconscient.

 

Pratiquer la bioénergie

L'analyse bioénergétique est une véritable descente dans les profondeurs de l’être humain. Elle n’est pas destinée seulement à effacer des symptômes ; son objectif est surtout d’apporter une aide pour apprivoiser et à réaménager la personnalité. Pour cela, il faut évidemment plusieurs années. Il faut savoir que certains praticiens acceptent également de travailler sur de courtes périodes afin répondre à des besoins bien spécifiques des patients.

Pour ce qui est des chiffres, on dénombre une douzaine de thérapeutes au Québec et plus de cent en France ainsi qu’en Belgique. Enfin, concernant le déroulement des séances, elles sont individuelles, en cabinet privé. Dernière chose : Vérifier que le thérapeute soit bien accrédité par l’IIBA.

 Sources :

  • http://www.iabfs.fr/analyse-bioenergetique.html 
  • https://www.bioenergeticienne.fr/analyse-bioenergetique/quest-ce-que-lanalyse-bioenergetique-.html   
  • http://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=bioénergie_th

10/10/2017

La méthode Feldenkrais pour travailler sur le mouvement et corriger les postures

Au niveau technique, le corps possède une grande variété gestuelle dont l’efficacité repose essentiellement sur la mobilité entre les divers segments. Or, beaucoup de personnes utilisent seulement " une palette " restreintes de gestes. Ainsi, voyons en quoi la méthode Feldenkrais va nous aider sue ce point.

Qu'est ce que la méthode Feldenkrais ?

La méthode Feldenkrais s'attarde sur la mobilité relative entre les divers segments du corps humain et propose des stratégies simples d’auto-éducation afin d'optimiser cette mobilité. Beaucoup de personnes pratique cette méthode pour traiter la douleur ou un dysfonctionnement moteur, mais également des personnes désireuses de mieux exploiter leur corps.

Yehudi Menuhin, célèbre violoniste a déclaré que les exercices de cette discipline étaient vraiment simples et ingénieux. Il a mis également en avant l'intelligence du développement du corps, la mise en avant des sens et de l'esprit ainsi que la subtilité de la sensation éprouvée que procurent cette méthode.

Moshe Feldenkrais, l'inventeur de cette discipline a déclaré que l'entraînement du corps par la méthode Feldenkrais permet d'obtenir un corps parfait en développant la force et la souplesse du squelette ainsi que des muscles, mais elle engendre aussi un changement profond et positif dans l'image de soi et dans la qualité de la réalisation de soi.

Histoire et caractéristiques de la méthode Feldenkrais

Voici l'histoire de l'inventeur de la méthode Feldenkrais : Né en Russie en 1904, Moshe Feldenkrais a effectué ses études en France où il est devenu physicien et ingénieur et aussi un des premiers Européens à posséder une ceinture noire en judo. Par la suite, gravement blessé au genou lors d'une partie de football, il apprend qu’une chirurgie n’a que moitié de chance de réussite. Ainsi, il pourrait si cela échoue être tout simplement condamné au fauteuil roulant. C’est alors qu’il mêle ses savoirs en génie mécanique ainsi qu’en arts martiaux à l’étude de divers milieux comme la biologie, la cybernétique ainsi que le développement psychomoteur. Puis le miracle arrive : Il marche à nouveau.

 

Parti par la suite en Israël, il continue d’optimiser son savoir afin de finaliser la méthode Feldenkrais. C’est seulement en 1970, qu’il effectue des voyages à travers le globe afin de former des praticiens. Il décède de 1984. De nos jours, on compte en Occident près de 3 000 praticiens certifiés de la méthode Feldenkrais.

Avantages de la méthode Feldenkrais

Le principal avantage de la méthode Feldenkrais est évidemment de s’attarder sur la mobilité relative entre les divers segments du corps et d’utiliser des stratégies simples d’auto-éducation pour optimiser cette mobilité. Voyons ensemble les autres points forts de la discipline.

Avec des exercices effectués en totale liberté ou induits par les manipulations du praticien, la méthode offrirait la possibilité :

 

  • D’optimiser la flexibilité ainsi que la mobilité pour les parties du corps suivantes : cou, épaules, dos, hanches et jambes ;
  • D’optimiser nettement la perception sensorielle (meilleure écoute de soi-même et lien plus fort avec l’environnement) ;
  • De restreindre la douleur ainsi que l’inconfort engendrés par des soucis neuromusculaires ;
  • D’augmenter l’efficacité des mouvements.

 

Pratiquer la méthode Feldenkreais

Il existe diverses associations professionnelles d'enseignants de Feldenkrais. Sur la toile vous trouverez forcément des sites répertoriant des praticiens offrant des cours individuels. Si vous en cherchez, le site de la International Feldenkrais Federation propose la liste des associations à travers le monde.

 

En ce qui concerne les cours de groupe, ils sont la plupart du temps offerts par séries de dix ou quinze rencontres, ou bien sous forme de stages ou d'ateliers. Ils mettent l'accent sur une partie du corps (telle que le bassin), ou mêlent la méthode Feldenkrais à une autre activité comme la randonnée ou la méditation.

 

La plupart du temps, des stages privés sont organisés pour différents groupes (orchestre, équipe sportive, etc.).

25/09/2017

L’essentiel sur l’EFT (la technique de libération émotionelle)

L’EFT ou Emotional Freedom Technique sous sa forme longue peut être traduit littéralement en français comme une technique de liberté émotionnelle.

Qu’est-ce que l’EFT ?

L’EFT est une technique utilisée en psychothérapie et en coaching du développement personnel pour gérer les énergies négatives (tristesse, peur, stress, angoisse, chagrin, douleur et souffrance d’origine émotionnelle) afin de rétablir la santé émotionnelle. En d’autres termes, il s’agit d’une thérapie basée sur la stimulation des méridiens d’acupuncture. Elle se pratique en tapotant ou en massant doucement certains points d’acupuncture afin de libérer les émotions du passé et rétablir l’équilibre du système énergétique du corps.

D’où vient l’EFT ?

Le père officiel de l’EFT est un ingénieur de formation et coach en développement personnel répondant au nom de Gary Craig. Mais, l’origine de cette technique remonte aussi loin qu’aux débuts de l’humanité sachant que les hommes ont toujours utilisé les mains pour se réconforter. D’ailleurs, cette tendance naturelle qu’on a à toucher certains points de notre corps pour soulager et guérir fait partie de la bonne vieille médecine chinoise. C’est d’ailleurs elle qui a donné naissance à l’acupuncture.

Au début des années 60, Dr Goodheart, chiropraticien, s’est demandé s’il est possible de se passer des aiguilles en acupuncture en  appliquant seulement une pression sur les différents points méridiens. Il a fait un essai et cela a vraiment marché. En 1970, c’est au tour d’un psychiatre nommé John Diamond d’utiliser les travaux du Dr Goodheart pour développer ce qui est connu aujourd’hui comme l’origine des thérapies basées sur les méridiens (MBT). Dix ans plus tard, Dr Roger Callahan, psychologue, a perfectionné cette technique en combinant le tapotage avec la concentration du patient sur ses problèmes émotionnels. Il s’est rendu compte que si le patient se concentre sur sa peur pendant le tapotage de ses points méridiens, cette peur peut se dissiper définitivement.

Dans les années 9, c’est finalement Gary Craig qui a apporté la réponse la plus simple, mais non moins la plus complète en créant la méthode EFT. Cette dernière doit son succès à sa simplicité, sa rapidité et surtout son efficacité. Depuis, elle est utilisée par de nombreux thérapeutes et coach en développement personnel à travers le monde.

Quels bénéfices attendre de l’EFT ?

  • Puisqu’elle n’implique aucune manipulation osthéophatique, l’EFT s’avère sans danger. Il n’y a donc pas de risque d’effets secondaires négatifs.
  • Elle peut être pratiquée sur un enfant ou une personne âgée.
  • C’est une méthode simple, rapide et efficace.
  • Elle fonctionne aussi bien pour les cas récents que pour les problèmes datant de plusieurs années.
  • Elle nécessite l’utilisation d’aucun outil.
  • Elle peut être pratiquée par le patient sur lui-même.

Dans quel cas peut-on appliquer l’EFT ?

La méthode EFT se montre généralement efficace pour le traitement des problèmes suivants :

  • Les phobies de toute sorte
  • Les addictions
  • Les traumatismes liés aux souvenirs tragiques
  • Les sentiments d’anxiété, découragement, regrets, colère, frustration, résignation, etc.
  • Les malaises
  • Certaines douleurs physiques.

Conclusion

La méthode EFT focalise son attention sur les énergies négatives, apportant une sensation de bien-être dès la suppression de ces dernières. Son efficacité et sa simplicité en font une des techniques les plus populaires auprès des psychothérapeutes et coachs en développement personnel.

 

 

 

 

 

Écrit par Socratus | Lien permanent |  Imprimer

11/09/2017

L'essentiel sur la relaxation

Lorsqu’on entend parler de la relaxation, la première image qui vient à l’esprit c’est la petite sieste sur le canapé, le bronzage au bord de la piscine ou encore prendre un café sur la terrasse. Pourtant, la vraie relaxation est bien plus qu’une simple sieste ou moment de détente. C’est ce qu’on va voir dans cet article.

La relaxation, c’est quoi au juste ?

Techniquement, la relaxation va bien au-delà d’une simple détente du corps. Exécutée dans les règles de l’art, elle agit sur les zones inconscientes et subconscientes de notre cerveau, afin de nous permettre de nous libérer de toutes formes de tension. En effet, même lorsqu’on se repose, il reste dans notre corps une tension résiduelle appelée tonus musculaire du repos. Le but de la relaxation est alors de faire baisser au possible ce tonus pour obtenir des effets positifs et puissants que l’on ne peut pas avoir avec une simple sieste ou une détente au soleil.

Il s’agit donc d’une attitude passive sans la moindre tension inutile, mais pendant laquelle on reste concentré sur un stimulus spécifique. Cela peut être la respiration, le son, l’image mentale, l’objet ou autre. C’est ensuite le choix de stimulus qui est différent selon la technique de la relaxation. Les méthodes les plus connues sont : la sophrologie, le training autogène, la relaxation progressive, etc.

Histoire et origine de la relaxation

Inspiré de la pratique du Yoga et de l’hypnose, la relaxation tire son origine en Orient et en Occident. Son principe de base repose sur celui du Yoga selon lequel le mental et le physique sont étroitement liés, voire indissociables. Selon la pensée orientale en effet, toute émotion que nous ressentons a une répercussion sur notre tonus musculaire, et vice versa. La relaxation qui consiste en un travail de concentration sur le corps, la respiration et les sensations provoque à la fois une détente des muscles et un apaisement de l’esprit.

En occident, la première technique de relaxation, appelée « training autogène de Schultz » est inspiré des méthodes utilisées en hypnose vers la fin du XIXe siècle. Lancé pour la première fois en Allemagne au début du XXe siècle, le training autogène de Schultz consiste en une détente auto-provoquée du tonus musculaire. La pratique de cette technique d’autohypnose provoque un lâcher-prise aussi bien sur le plan mental que physique.

Une deuxième technique de relaxation est apparue dans les années 30 : « la relaxation progressive de Jacobson ». Si le but recherché reste le même, la technique quant à elle se veut plus éducative. La relaxation progressive de Jacobson consiste en effet à vous apprendre à identifier les différentes sensations de contraction et de relâchement. Une fois que vous avez acquis une bonne perception de votre corps, vous pouvez vous débarrasser des tensions résiduelles au repos comme en mouvement.

Les bienfaits de la relaxation

Notre corps a besoin de se détendre pour retrouver son équilibre. En effet, lorsque nous pratiquons la relaxation, nous libérons notre corps des tensions musculaires. Résultat, le sang circule mieux dans notre organisme, irriguant ainsi  nos organes qui retrouvent toute leur vitalité. Cela veut dire que les déchets sont évacués, le système nerveux se rééquilibre et le cœur bat calmement.

Au niveau de notre esprit, la relaxation apporte la paix. Il sera alors capable d’analyser les événements auxquels il fait face et traiter les informations qu’il reçoit.

Conclusion

La pratique de la relaxation dans les règles de l’art apporte de nombreux effets bénéfiques pour notre corps et notre esprit. Une fois que toutes les tensions inutiles sont relâchées, la qualité du sommeil sera améliorée tandis que le stress et la fatigue seront sensiblement réduits.

Sources :

http://www.ressources-actualisation.fr/articles/relaxatio...

http://www.letempsdesmamans.com/relaxation/origines-de-la...

 

07/08/2017

Réapprendre le bon usage du corps avec la technique alexander pour

La technique alexander nous aide à reconnaître et à changer nos différentes habitudes. C'est une technique efficace et optimale pour mieux gérer la tension ainsi que le stress (constituant en soi la manifestation d’une tension psychologique).

En effet, selon son contexte social et familial chaque être humain développe des habitudes de penser et de se mouvoir. Ces dernières peuvent nous empêcher de fonctionner à notre total potentiel, en engendrant notamment de la douleur et en touchant notre motricité.

 

Qu'est ce que la technique alexander ?

La technique alexander est une technique éducative, et non une méthode thérapeutique. Ainsi, les rencontres les spécialistes de la technique sont des « formateurs ».Une des principales missions d'un professeur de la technique alexander est de montrer à ses élèves comment identifier leurs mauvaises habitudes et comment les remplacer par des mouvements plus justes et plus coordonnés. Il faut savoir que l'optimisation de la coordination engendrera une meilleure performance dans n'importe quelle activité physique. Ainsi, cette méthode peut s’avérer utile dans de nombreux cas.

 

Histoire et caractéristiques de la technique alexander

La technique alexander a été conçue en Australie au début du 20ème siècle. De nos jours, elle est reconnue comme une manière efficace de coordonner le système neuro-musculaire. Il faut savoir que bon nombre de médecins et de compagnies d'assurance modernes reconnaissent cette méthode comme une manière de restreindre la douleur, de prévenir les blessures ainsi que d'optimiser la fluidité du mouvement.

 L’australien Frederick Matthias Alexander, inventeur de la technique, est un ancien acteur de théâtre qui était devenu aphone. C’est pour remédier à cet incident que les prémices de la technique alexander sont nées.

 

Les avantages de la technique alexander

La pratique de la technique alexander apporte une multitude d’avantages. Voici cinq principaux:

 

  • Se tenir avec beaucoup plus d'aplomb et sans aucune rigidité ;
  • Se mouvoir aisément ;
  • Garder l'esprit plus éveillé et plus apaisé ;
  • Être actif et énergique, sans tensions inutiles ;
  • Appliquer l'effort approprié dans la totalité de vos différentes activités.

 

Comment pratiquer la technique alexander

 

La technique alexander s'enseigne en ateliers pour débutants, mais la plupart du temps via des cours privés. De nos jours, beaucoup de musiciens, acteurs et même athlètes professionnels mais aussi des gens comme vous et moi cherchent à mieux se servir de leur corps. C'est pourquoi ils utilisent dans ce but la technique alexander. Cette discipline les aide à bouger de manière beaucoup plus efficace, pour qu'ils utilisent peu d’énergie inutilement mais aussi pour que leurs articulations soient à l'abri du stress.

 

Cette économie d'énergie leur offre la possibilité de mieux performer chaque jour. En plus de l'avantage compétitif qu'offre cette méthode, ceux qui la pratiquent voient qu’ils deviennent réellement en bien meilleure santé et qu'ils ressentent un grand bien-être. Une  multitude de scientifiques, éducateurs, artistes et sportifs conseillent vivement la technique alexander.

 

 

SOURCES

 http://www.passeportsante.net/fr/Therapies/Guide/Fiche.aspx?doc=technique-alexander-th-presentation

http://www.psychologies.com/Bien-etre/Medecines-douces/Se-soigner-autrement/Articles-et-Dossiers/J-ai-teste-la-Technique-Alexander    

30/06/2017

Le jeûne : types, bienfaits et comment le pratiquer

Le jeûne possède de nombreux bienfaits à condition de le pratiquer sérieusement et dans les règles de l’art. Passons en revue les différents types de jeûnes avec leur mode d’emploi et leurs bienfaits respectifs.

Le repos digestif

Ce type de jeûne se passe de commentaires. Vous l’aurez compris, il s’agit d’un jeûne qui a pour but de laisser reposer le système digestif. Trop sollicité par une alimentation trop riche ou/et déséquilibrée, notre système digestif mérite quelques vacances pour se régénérer et se rééquilibrer.

Le moyen le plus facile de le pratiquer, c’est de supprimer le diner et terminer le lendemain soir en prenant un diner très léger (une soupe de légumes et/ou une salade).

Le jeûne intermittent

Le jeûne intermittent ou jeûne séquentiel vise plutôt la perte de pieds et le bien-être. Il consiste à alterner des périodes de jeûne et des périodes d’alimentation. La durée de ce jeûne ainsi que sa fréquence sont tout à fait modulables. Mais en général, elles sont de nature cyclique. Donc, la période de jeûne et celle d’alimentation auront une durée fixe. Cela peut être un cycle de 16/8 h ou 19/5 h. Respectivement, il s’agit de 16 heures de jeûne contre 8 heures d’alimentation et de 19 heures de jeûne contre 5 heures d’alimentation. Pour pratique le jeûne de 16/8 h par exemple, vous pouvez sauter le petit déjeuner et vous déjeunez à midi, ensuite vous prenez votre dernier repas avant 20 heures.

Le jeûne thérapeutique

Le jeûne a été pendant longtemps utilisé comme une thérapie à part entière, jusqu’à l’arrivée de la médecine moderne. Aujourd’hui, il sert plutôt à compléter le traitement thérapeutique disponible pour combattre certaines maladies.

Le jeûne thérapeutique consiste à une privation d’aliments et il se décline en plusieurs types. Le jeûne hydrique consiste à consommer exclusivement de l’eau. Ensuite, il y a ce qu’on appelle jeûne modifié pendant lequel vous maintenez une alimentation liquide de faible calorie, à base de légumes et de fruits.

Le jeûne religieux

Ici, la privation de nourriture entre dans le cadre d’un rituel religieux. C’est le cas par exemple du ramadan (chez les musulmans) qui dure environ un mois, ou du jeûne de Yom Kippour qui est pratiqué par les Juifs.

Conclusion

On peut jeûner pour plusieurs raisons : convictions religieuses, perdre du poids, entretenir une bonne santé, prévenir la maladie, ou favoriser la guérison...etc. Les bienfaits du jeûne sont multiples et ils sont connus depuis l’Antiquité. Cependant, pour obtenir le résultat escompté et pour éviter de se mettre en danger, il faut respecter certaines règles : s'hydrater, diminuer l'activité physique et intellectuelle, bien dormir et privilégier certains aliments.

Soulignons au passage qu’un jeûne strict qui dure plus de 30 jours peut avoir des effets néfastes sur l’organisme.

Le jeune est donc à pratiquer avec précaution, et de préférence avec l’accompagnement/encadrement d’un professionnel de la santé (nutritionniste, hygiéniste ou un médecin).

17/06/2017

Rire c’est garder la santé

Rire c’est le propre de l’homme! disait Rabelais. On sait  que cela fait du bien de rire un bon coup. Mais en fait, les effets bénéfiques du rire vont jusqu’à ce qu'on dise que le rire c’est la santé. Ces bienfaits du rire sont reconnus depuis l’Antiquité et ils ont été confirmés par de nombreuses études.

rire et santé

Les bénéfices du rire pour le corps

A chaque fois que l’on rit, c’est tout un mécanisme qui se déclenche dans notre organisme. Le rire provoque en effet une contraction du diaphragme qui à son tour stimule tous les organes qui se trouvent à proximité, à savoir l’estomac, le foie, la rate et l’intestin. Le rire décontracte aussi les muscles du visage, du cou, de l’abdomen et même ceux du bras.

Au niveau du cerveau, le rire stimule la sécrétion de la dopamine. Il s’agit d’un neurotransmetteur qui joue un rôle important dans la sensation de plaisir. Donc, si le rire stimule le système nerveux, les réactions en chaîne qui suivent sont très relaxantes. L’euphorie qu’on éprouve fait baisser la tension. Selon certaines études, une minute de bonnes rigolades équivaudrait à une séance de relaxation de 45 minutes. Vous imaginez tout le bien que çà nous fait.

Les bienfaits du rire sur la santé

Le rire produit sur les muscles des effets aussi relaxants que la gymnastique douce ou la course à pied. Lorsque nous rions, il y a une onde musculaire qui se propage depuis notre visage jusqu’aux cuisses, en passant par les muscles abdominaux et thoraciques.

Le rire produit sur notre système respiratoire des effets proches des respirations du yoga. Chaque mouvement se compose d’une inspiration brève, puis d’une petite pause suivie par une expiration lente. La quantité de l’air ventilé ainsi peut atteindre facilement les deux litres.

Sur le plan hormonal, le rire fait monter le taux des endorphines dans le sang. Or, ces hormones sont connues pour leur action anti-douleur et régularisatrice de l’humeur. Mais ce n’est pas tout. Le rire produit aussi une hausse du taux de sérotonine dans le sang et lutte ainsi la dépression nerveuse.

Pratiquer le rire : Le yoga du rire

Le yoga du rire est un nouveau concept lancé par un médecin indien, le Dr Madan Kataria en  1995. Il a commencé à monter un club de rire dans un parc avec une poignée de participants. Le succès était au rendez-vous et le mouvement s’est vite propagé à travers le monde. Aujourd’hui, les clubs de rire se comptent par milliers à travers le monde. Le yoga du rire séduit par son efficacité et sa simplicité.

La technique est en effet très simple. Il s’agit de rire sans raison en pratiquant les techniques de respirations yogiques. La séance type commence par un rire simple exercé en groupe et qui va devenir par la suite un rire contagieux. La base du concept ? C’est le fait que ne corps ne sait pas faire la distinction entre un rire simulé et un rire spontané. Les bénéfices restent les mêmes.

Conclusion

Quand on rit, on se sent tout de suite détendu et heureux. Les muscles se détendent automatiquement et le stress est évacué. Çà fait donc tellement de bien pour notre psychique que pour notre corps. Riez alors, et exercez-vous à rire. Allez voir des pièces comiques, regardez des sketches, des vidéos d’humour !

03/06/2017

Prévenir les maladies et entretenir la santé par les plantes

Les plantes ont plusieurs vertus et usages, certaines plantes aident à prévenir les maladies et à entretenir la santé, d’autres favorisent considérablement la guérison. Voici une petite sélection des principales plantes  avec leurs propriétés.

remède de grands mères, phytothérapie, santé par les plantes, herbes médecinales

Quelques remèdes de grands-mères

  • Pour calmer les maux de gorge avec la ronce : boire une tisane de feuilles de ronce séchées permet de soulager les maux de gorge causés par les inflammations des muqueuses. On peut aussi utiliser cette tisane en gargarisme.
  • La menthe sauvage : une tisane préparée avec les feuilles séchées de la menthe sauvage facilite la digestion. Mais ce n’est pas tout. Les feuilles de menthe fraîche sont efficaces pour lutter contre les insectes.

Notez que si les remèdes ont l’avantage de ne pas nuire à votre santé, par contre leur efficacité est souvent limitée aux maladies et infections légères.

Cinq plantes indispensables dans la maison

L’aloe vera

Le gel de l’aloe vera était déjà utilisé dans la Grèce Antique pour soigner les problèmes de peau et les troubles digestives. Aujourd’hui, ses vertus thérapeutiques sont prouvés par les recherches, et beaucoup de produits cosmétiques et nutritionnels ont sont dérivés.

Cette plante peut être utilisée aussi bien en extérieur qu’à l’intérieur. Utilisée en externe (c'est-à-dire en application locale), elle permet de soigner les blessures, les brûlures, l’inflammation de la peau et l’eczéma.  En utilisation interne (par la consommation de son jus), elle soulage les constipations chroniques, les colites et les problèmes digestifs. C’est un puissant antioxydant qui agit contre le vieillissement des cellules.

Le thym

Cette herbe aromatique permet de dégager le nez et d’éviter la complication de la grippe hivernale. Le thym agit en désinfectant le système OR.

La tisane de thym est efficace comme prévention si vous êtes en contact avec des malades.

Le romarin

Cette plante possède un pouvoir antibactérien, antiseptique et antispasmodique. Elle lutte contre le stress et agit sur le fonctionnement de tout le système digestif.

La menthe poivrée est un puissant antibactérien. Elle peut être consommée comme tisane ou sous forme d’huile essentielle.

Le tilleul

Souvent utilisé comme tisane, le tilleul se consomme aussi sous forme de sirop ou de décoction. C’est une plante efficace pour soulager un état fiévreux. Elle s’avère efficace pour lutter contre la toux.

L’ail n’est pas seulement utile pour rehausser le goût de nos préparations culinaires. Il a aussi des vertus antibiotiques et permet de vaincre les maux de gorge et les bronchites. Pour prévenir les maladies et entretenir la santé, il est conseillé de consommer l’ail tous les jours (cuit ou cru).

Le gingembre

Le gingembre est apprécié dans le monde entier. Il est utilisé depuis plus de 5000 ans pour soigner et de prévenir de nombreuses maladies. Il soulage la toux et les maux de gorge. Il lutte contre le manque d’énergie et de vitalité, tout en combattant les infections. De plus, le gingembre est également réputé pour être efficace pour faire disparaître les vomissements et les nausées.

On ne cesse encore de découvrir de nouvelles propriétés pour les divers plantes des diverses régions.

Utilisés en bonne quantité/dose et selon les prescriptions des connaisseurs, les plantes sont essentiellement utilisées dans une démarche préventive de santé et de bien être, elles peuvent donc être très efficaces pour prévenir les maladies, ou favoriser le rétablissement en stade de maladie.

https://www.czam.fr/astuces-remedes-grand-mere/remedes-de-grand-mere/

http://www.passeportsante.net/phytotherapie-se-soigner-avec-les-plantes-l115

 

23/05/2017

Liens utiles

Mutuelles en France

Écrit par Socratus | Tags : liens | Lien permanent |  Imprimer